Les 7 mauvaises habitudes des hypersensibles

Les 7 mauvaises habitudes des hypersensibles

L’hypersensibilité est plus qu’un sujet à la mode pour les hypersensibles, ceux qui vient au quotidien avec cette sensibilité plus haute que la moyenne.

Provisoire ou durable, elle peut être vécue avec difficulté par la personne concernée elle-même ou perçue comme « exagérée », voire « extrême », par son entourage.

Cet article met en lumière 7 mauvaises habitudes prises, néfastes et non adaptées à votre fonctionnement atypique.

 

Ruminer

Chercher la solution dans son mental uniquement peut s’avérer être un cercle vicieux.

Les pensées néfastes entrainent à leur tour d’autres pensées néfastes et ainsi de suite.

Elles ne laissent pas place aux solutions de sortie.

Le conseil serait le lâcher prise, le détachement émotionnel et mental.

Aérez-vous, faites du sport, allez voir des amis, sortez, … avez-vous déjà testé l’art-thérapie ?

 

Essayer de faire comme tout le monde

La norme culturelle et sociale impose une uniformité, une conformité, un standard.

Toutes ces obligations et comportements imposés sont réellement néfastes pour les hypersensibles.

Vous avez besoin de repos, de calme, de solitude ? C’est ok !

  

Ecoutez-vous, vous êtes la personne la plus importante de votre vie, vous savez mieux qui quiconque ce qui  est bon pour vous.

L’hypersensibilité va couramment de paire avec l’hyperesthésie, l’exacerbation des sens.

Une foule, un endroit bruyant, avec des lumières vives … peuvent être vécus comme de véritables agressions pour votre système nerveux.

Respectez-vous, cela incitera les autres à en faire de même.

 

Prendre trop à cœur les besoins des autres

Votre empathie est remarquable, soyez en convaincu(e).

C’est une composante à part entière de votre être et une réelle force.

Sachez toutefois que cela peut vous “manger” énergétiquement.

Apprenez à prendre soin de vous, de vos besoins, avant ceux des autres.

Osez dire non.

La lithothérapie peut être un support intéressant (pour vous ou vos enfants).

Rappelez-vous la consigne en avion : avant de mettre un masque à oxygène à quelqu’un de plus vulnérable que vous, mettez d’abord le vôtre …

 

Ne pas vous fixer des limites fixes

Le sommeil est votre plus grand allié : reposez-vous suffisamment et investissez pour un sommeil de qualité.

Etes-vous en permanence angoissé de ne pas en faire assez?

Vous vous sentez inconsistant(e)si vous ne travaillez pas 12h/ jour ?

Etres vous très auto-critique, parfois à l’extrême  ?

Rassurez-vous, c’est monnaie courante avec l’hypersensibilité.

Etablissez des limites fixes et claires que ce soit par rapport  au travail, à vos relations, à vos amitiés, à votre famille, à vos loisirs.

C’est primordial pour ne pas être esclave de votre quotidien.

Et si vous vous imposiez pour une fois une discipline qui vous veut du bien ?

 

Ressentir de l’inconfort en cas de changement

En tant qu’hypersensible, vous avez ce besoin de routine, de ce quotidien sécurisant.

Gardez à l’esprit que la souplesse est importante pour avancer.

La vie, ca bouge, ca change, ca fluctue.

Identifiez vos besoins, ceux qui sont immuables, acceptez-les et respectez-les.

La connaissance de soi vous permettra la flexibilité par rapport à vos besoins secondaires.

 

Mauvaise réaction aux critiques

Vous êtes doté(e)d’un grand sens de la justice.

A ce titre, toute situation, parole ou événement qui vous parait injuste déclenche un grand inconfort et susceptibilité chez vous.

La colère l’impulsivité et l’énervement ne résolvent en rien un problème.

Prenez du recul, une grande respiration et exprimez vos ressentis et besoin de manière claire et bienveillante (envers vous et votre interlocuteur).

 

Ne pas prendre son besoin de solitude au sérieux

A nouveau, le besoin de solitude peut être mal perçu dans notre société.

Il est pourtant essentiel à votre bien-être, tout autant que votre besoin d’appartenance.

Le changement d’environnement est hautement bénéfique pour un système nerveux fragile (balade en forêt, isolement momentané, ..).

PRENEZ LE TEMPS !

Alors oui, votre maison peut attendre avant d’être rangée, oui les enfants peuvent aller exceptionnellement dormir plus tard, oui le souper peut être retardé de 30 minutes, oui, votre pause de midi peut être une vraie pause.

Vous n’aurez pas de temps disponible si vous ne vous l’aménagez pas.

Le temps libre se gagne, s’impose, se prend.

Si vous ne prenez pas ce temps, les autres (conjoint, enfants, amis, patron, collègues, …) ne vous le donneront pas.

Offrez-vous donc ce merveilleux cadeau pour votre équilibre personnel et relationnel.

C’est alors – et seulement alors – que vous pourrez offrir à votre tour du temps de qualité à votre entourage.

 

 

Découvrez nos formations en développement personnel via notre page Facebook.

Lecture conseillée : Le guide de survie des hypersensibles empathiques, de J.ORLOFF

Article inspiré des œuvres de S.JURION

1 Trackback / Pingback

  1. Sortir du syndrome de l'imposteur : tout le monde peut y arriver ! - Espace-coachs

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.