Les Chakras

Les Chakras,

Septième Chakras :

Localisation : Sommet de la tête
Couleur : 
Violet

Elément : Lumière Intérieure, qui est ce que l’on vit quand on est au plus profond de son être, comme un point de conscience brillant avec intelligence. Egalement appelée Lumière blanche. Sur le plan métaphysique, elle est considérée comme l’élément le plus subtil à partir duquel tout l’univers physique est crée. 
Symbole : Lotus à mille pétales
Principe fondamental :
Essence pure

Fonction : Spiritualité
Fonction sensorielle
Glande endocrine : Pinéale (épiphyse)
Minéraux : Améthyste, fluorite, or, cristal de quartz
Note de musique : Si
Partie du corps : Ce chakra est associé au sommet de la tête, le cerveau et le tout le système nerveux.
Glande Endocrine : Glande pinéale

Ce chakra est situé au sommet de la tête, à la fontanelle. Il représente le plus haut niveau de conscience d’un être humain, c’est le centre de l’illumination.

Il n’y a pas de blocages proprement dit dans le septième chakra. Il est seulement plus ou moins développé.
1) Fonctionnement harmonieux : 
Ouverture à l’énergie divine, accès total à l’inconscient et au subconscient.

2) Fonctionnement dysharmonieux : Indécision, disparition de l’étincelle physique de joie.
3) Dysfonctionnement : Maladies cérébrales, migraines, troubles du système endocrinien, problèmes psychologiques.

    Sixième Chakras

Localisation : Milieu du front
Couleur : Indigo
Élément : Aucun
Symbole : Lotus à 96 pétales
Principe fondamental : Perception et connaissance  consciente de l’Essence
Fonction : Intuition
Fonction sensorielle : Tous les sens, également sous la forme de perception extra-sensorielles.

Glande endocrine : L’hypophyse a une activité sécrétoire exerçant une fonction stimulante sur toutes les autres glandes. Par ces stimulines elle harmonise les glandes.
Minéraux : Lapis-lazuli, saphir indigo, azurite, Labradorite, argent, cristal de quartz
Note de musique : La
Partie du corps : Le visage, les yeux, le nez, les sinus, les oreilles, le cervelet, commandant du système nerveux central.

Conscience : 
Ce chakra est situé au milieu du front, juste au-dessus des sourcils. C’est à partir de lui qu’est transmise l’intuition aux chakras inférieurs et au mental. Voilà pourquoi Ajna est appelé le troisième œil, l’œil de l’intuition. 

Le troisième œil est le siège de tous les processus de prise de conscience. Nous pouvons créer de nouvelles réalités sur le plan physique comme y dissoudre des réalités anciennes. En général, ce processus est automatique et se déroule sans notre intervention consciente. La plupart des pensées déterminant notre existence sont dirigées par nos archétypes émotionnel bloqués ou programmés par nos propres jugements et préjugés, ainsi que part ceux d’autrui. Ainsi, le mental n’est il pas toujours le maître, mais plutôt le serviteur de nos pensées chargées d’émotions que nous ne dominons que partiellement. 

Soulignons l’importance de l’ouverture progressive de ce chakra. La maîtrise et l’équilibre complets des chakras inférieurs est une condition absolument nécessaire. Sans un contrôle conscient des chakras inférieurs lorsqu’on ouvre l’Ajna chakra, des types variés de désorientation apparaissent.

 Le sixième chakra peut fonctionner harmonieusement
sans être totalement développé.

1) Fonctionnement harmonieux : 
Esprit vif, faculté d’abstraction mentale, bonne capacité de visualisation, compréhension intuitive de beaucoup de choses, ouvert au vérités mystiques, pensées animées par l’idéalisme et l’imagination. Détachement des possessions matérielles, la peur de la mort disparaît, don de télépathie, de clair audience, de clairvoyance, accès aux vies antérieures et aux autres dimensions..

2) Fonctionnement dysharmonieux :
« Grosse tête », fier, religieusement dogmatique, manipulateur et égotiste. Refus des connaissances spirituelles parce que non scientifique et irréelles. Essaye d’influencer les autres par la force de la pensée, pour démontrer son pouvoir ou pour satisfaire des besoins personnel.

3) Dysfonctionnement :
dominé par des désirs matériels, des besoins physiques et des émotions irréfléchies. Hypersensible aux sentiments d’autrui, peu assuré et incapable de distinguer l’ego du Moi supérieur. Dans un cas extrême, les pensée peuvent être floues et confuses et totalement dominé par une structures émotionnelles refoulés.(Seules les influences principales et directes sont décrites ici)

Ses interférences en cas de dysfonctionnement sont fragilisantes pour :

1) Physiquement :
Les yeux (troubles oculaires), les oreilles, le nez (sinusite, rhume des foins…) le cerveau (du mal de têtes aux problèmes plus graves…),insomnie, déséquilibre hormonaux etc…

2) Psychoemmotionnel :
la compréhension du vécu, des situations, l’écoute d’autrui en général, voir ses propres barrières intérieures, voir à longue échéance, la faculté de prévoir, l’organisation, se faire confiance dans sa compréhension, discerner ce qui nous cause du tort, etc…

3) Spirituellement :
Rendre cohérente notre vision des choses, de la vie ou des autres, de soi, ou de nos choix, discerner le vrai du faux en général, vivre ses ressentis en conscience, etc…

Les causes possibles ayant entrainé un dysfonctionnement :

1) Au niveau physique :
Tout ce qui touche au cerveau, la aussi on retrouve tout ce qui altère la conscience, drogues alcool, psychotrope, médicaments calmants… Les sons trop fort ou trop longs, les flashs (momentanément), les paroles trop répétitives (bourrage de crâne, endoctrinements, hypnotisme)…

2) Au niveau psychoemmotionnel :
Donner à autrui le droit de penser à sa place (ou laisser faire), se baser dans sa réflexion sur des principes sans les avoir compris ou les avoirs fait siens, se complaire dans le paraitre ou des illusions (le style, les conventions,…) sans en être conscient, ou en préférant faire semblant de ne pas les voir pour ne pas gâcher son plaisir (par exemple), ne pas vouloir voir le négatif de soi (ou que l’on exprime, ou que l’on fait vivre aux autres…) pour s’arranger de cela et se faire croire que l’on est” bien” et que tout va bien, etc…

3) Spirituellement :
Ne plus réussir à penser par soi même : par religion ou endoctrinementsou en donnant l’autorité de ses choix à quelqu’un d’autres aveuglément (le conjoint(te), la famille, les parents un ou plusieurs amis, des modèles de références dont on ne s’approprie pas les vérités, …).

Toutefois n’oublions pas qu’il est nommé ici les influences directes, il y a beaucoup d’influences indirectes ayant pu entrainé un dysfonctionnement, parfois en rapport avec l’énergie d’autres chakras ou le physique, toutefois on retrouvera les interactions sus-nommée en interrelation, mais peut être pas l’origine de l’origine!

     Cinquième Chakras

Localisation base de la gorge Couleur: Bleu ciel
Élément : Éther
Symbole : Lotus à 24 pétales
Principe fondamental : Résonance de l’Essence
Fonctions : Communication et inspiration
Fonction sensorielle : Sens de l’ouïe, de l’écoute
La manifestation du centre de la gorge est nettement ressentie chaque fois que les mots ou l’expression des émotions se bloquent en nous, et que quelque chose nous reste “en travers de la gorge”. 
Glande endocrine : La thyroïde
Minéraux : Saphir bleu, aigue-marine, turquoise, lapis-lazuli, Célestine, cristal de quartz
Note de musique : Sol
Parties du corps: Ce chakra régit la gorge, le cou et la trachée, la mâchoire, l’appareil vocal ( la voix), les oreilles, les bronches, la partie supérieure des poumons, les bras et les mains.

Conscience :
Grâce au chakra de la gorge, nous extériorisons tout ce qui se vit en nous: notre rire et nos larmes, nos sentiments d’Amour et de joie, mais aussi ceux d’angoisse et de colère, nos intentions et nos désirs, nos idées, nos compréhensions et nos perceptions du monde extérieur.
Ce chakra est situé dans le creux de la gorge. C’est le centre de la communication, de l’expression de soi, de la créativité. C’est là que l’on entend sa voix intérieure car il est relié au sens de l’audition et à l’éther qui est l’ élément dominant du chakra laryngé.

Les aspects de l’expression et du recevoir : l’ expression peut être dans la façon de communiquer ce que l’on veut et ce que l’on ressent ou par le biais d’une expression artistique tel un  peintre qui peint, un danseur qui danse, un musicien qui joue de la musique, utilisant une forme pour exprimer et extérioriser ce qui était à l’intérieur.

1) Fonctionnement harmonieux :
Centré, combatif, sincère, don d’écouter les autres avec le cœur, bon orateur, fidèle à lui même, éventuellement musicien ou peintre inspiré, attirance pour la méditation et la sagesse spirituelle, pouvoir de transmettre sagesse et vérité.

2) Fonctionnement dysharmonieux : 
Arrogance, autosatisfaction, caractère dogmatique, discours exagérés, actes irréfléchis, enfermement dans l’intellectualisme et le rationalisme, refus de laisser paraître certain sentiment par peur du jugement des autres et par son propre jugement. On trouve une fonction dysarmonieuse du cinquième chakra chez les gens manipulant les autres par leur discours ou essayant d’attirer l’attention sur eux par un flot ininterrompu de paroles..

3) Dysfonctionnement :
Peureux, timide, silencieux et introverti, bégaiement possible, inconsistant, peu fiable, peur du jugement que l’on peut porter sur lui, manipulateur, effrayé par la sexualité, n’a pas d’accès aux messages de l’Âme, ni aucune confiance en ses forces intuitives.

Ses interférences en cas de dysfonctionnement sont fragilisantes pour :

1) Physiquement :
Troubles thyroïdiens, les amygdales (inflammations, mal de gorge, angines…), le larynx, la langue, douleurs du cou et de la nuque etc…

2) Psychoemmotionnel :
la capacité à s’exprimer en général, en groupes, aux amis aux personnes qui nous sont chers, exprimer nos sentiments, donner notre avis, savoir se taire, être dans l’équilibre mental, tempérer le “mental” et ses exagérations, dire avec le bon ton et les bons mots ce que nous pensons, à libérer ce qui “nous reste en travers de la gorge”, exprimer les non dits, exprimer ce que nous somme en réalité au fond de nous, libérer l’inconscient des “surcharges” lié au vécu, etc…

3) Spirituellement :
l’expression de l’énergie féminine, de la douceur, du calme et de la paix, l’expression de l’amour, trouver les mots justes, du verbe créateur porteur de liberté, de tempérance, etc…

Les causes possibles ayant entrainé un dysfonctionnement :

1) Au niveau physique :
Crier fort et longuement, crier avec violence, parler avec des mots agressifs, parler pour ne rien dire (trop longtemps), parler en racontant des mensonges, ne rien dire pendant trop longtemps… (certaines pollutions électromagnétiques influent sur la thyroïde et ont un effet indirect et négatif sur le Chakra Laryngé)

2) Au niveau psychoemmotionnel :
Une dispute, une conversation houleuse, l’expression de critiques sur une personne ou les autres en général, être “une mauvaise langue”, ne pas pouvoir s’exprimer, ressasser les même choses et les mêmes sujets, ne pas arriver à oser dire…, ne pas oser exprimer ou vivre notre vérité intérieure, la peur de déranger, la peur de vexer l’autre, de se fâcher, ou d’être rejeté, ou pris pour un simple d’esprit si nous nous exprimons, etc…

3) Spirituellement :
Lire ou réciter des rituels figés, ou des prières religieuses sans y placer l’esprit ou la compréhension, endoctrinements, se croire le résultat de son passé, emprisonnement dogmatique qui dirige la parole, reprendre l’expression des autres sans y mettre son esprit, se sentir appartenir à (famille, groupe, religion)… et ne pas pouvoir exprimer sa vérité souvent caché ou refoulé, s’interdire de s’exprimer (quel qu’en soit la manière) par peur, par croyance, par principes emprisonnant, en rapport avec la soi disant bonne morale, etc… 

Quatrième Chakra 

Localisation : Centre de la poitrine
Couleur :
 Vert émeraude Elément : Air Symbole : Lotus à 12 pétales Principe fondamental : Abandon à l’ Essence Fonction : L’ Union par l’Amour Fonction sensorielle : Le toucher.
Le sens du toucher dans la relation à la personne à l’intérieur du corps et distinct de la sensation du Chakra Orange, qui relève plutôt de la sensation que l’on a de son  corps.  Prendre quelqu’un dans ses bras (en anglais: hug) est une action du Chakra du Coeur.  Quand on prend quelqu’un dans ses bras, on est conscient de ce que la personne ressent à l’intérieur de son corps et elle est consciente de ce que vous sentez à l’intérieur du vôtre.  Il y a un sens d’être en relation avec la personne à l’intérieur du corps. La sensibilité à  se laisser toucher indique une sensibilité du chakra du coeur.

Glande endocrine : Le Thymus, glande qui régit le système immunitaire et la croissance en général. Minéraux : Emeraude, malachite, jade, turquoise, quartz rose, péridot, cristal de quartz Note de musique : Fa Parties du corps : Le coeur, l’appareil respiratoire, la partie supérieure du dos et la cage thoracique, la partie inférieure des poumons, le sang et le système de circulation sanguine, le système nerveux, la peau.

Exemple : Quelles sont les énergies que vous ressentez dans la région du coeur? C’est lorsqu’on se sent gonflé de joie et d’amour que l’on sent le mieux l’existence de ce centre. Et le mot habituel “gonflé” indique bien ce qui se passe réellement énergétiquement lorsque ce centre fonctionne normalement. Il permet l’ouverture à la vie, la gratitude, la compassion.

Conscience : 
Le chakra du coeur est le centre du système des chakras parce qu’il fait la jonction entre les trois chakras situés en-dessous et qui sont surtout concernés par la nature instinctive (centre psycho-émotionnels inférieur), et les trois au-dessus qui se rapportent à un état de conscience supérieure (centre mentalo-spirituel supérieur). Il est situé au centre de la poitrine au niveau du coeur.

C’est le centre des sentiments nobles. Le chakra du coeur, purifié, et totalement ouvert est un centre d’ Amour véritable et inconditionnel, un Amour qui n’existe que pour lui même, un Amour que l’on ne peut ni posséder ni perdre. Perceptions d’amour, relations (établir un lien) avec des personnes proches de son coeur, partenaires, frères et soeurs, parents, enfants. Les problèmes au niveau de la respiration, des  poumons et les voies aériennes, indiquent une tension dans le Chakra du Coeur. 

Mais cet amour qui va tendre vers “l’Amour Universel” doit commencer par l’amour de nous-même, nous aimer nous-même, nous accepter tel que nous sommes.Lorsque nous souffrons de douleurs ou de maladies, nous pouvons accélérer considérablement la guérison en envoyant de l’amour à l’organe malade, car nous disposons là d’un vaste potentiel de transformation et de guérison – pour nous-même et pour autrui – mais cet amour doit venir du plus profond de notre être, et nous devons l’accepter (et nous accepter) de même. 
Les personnes vivant en harmonie sur ce chakra, porte de l’âme, imposent le respect et l’estime par leur stabilité mentale. Elles atteignent au détachement, à la sagesse, à la compassion, à l’équilibre entre le physique et le psychique, ainsi qu’à l’harmonie entre le monde intérieur et le monde extérieur. Les sentiments sont dénués de conflits, tous les actes delà vie sont vécus avec sincérité.

1) Fonctionnement harmonieux :
Compassion, serviabilité et chaleur naturelle, désir de s’occuper d’autrui, développement vers un amour inconditionnel. Joie de vivre, ouvert, cordial, amical, en contact avec ses sentiments.

2) Fonctionnement dysharmonieux :
Exigeant, excessivement critique, possessif, d’humeur changeante, déprimé, maître en amour conditionnel.

3) Dysfonctionnement :
Vulnérable, dépendant de l’ Amour des autres, triste, déprimé, déséquilibre et états dépressifs, paranoïa, indécision, désir de s’accrocher aux objets ou aux gens, peur du rejet et besoin d’être constamment rassuré.

Les interférences en cas de dysfonctionnement sont fragilisantes pour: (Seules les influences principales et directes sont décrites ici)
1) Physiquement :
Hypertension, maladies cardiaques, pulmonaires, asthme, zone thoracique, l’intégration des vitamines et acides aminés, le sang,…

2) Psychoemmotionnel :

L’Amour de soi, le respect de soi (et indirectement celui des autres), oser être soi, s’ouvrir aux autres, assumer ce que l’on est vraiment dans sa particularité, savoir dire non, la paix intérieure (paix du coeur), l’appréciation de ce qui est important et essentiel dans la vie, le fait de ne pas juger, Amour en général, la simplicité dans son appréhension de la vie…

3) Spirituellement :

Le fait de s’ouvrir à une énergie supérieure en soi, se placer à l’écoute de l’intelligence du coeur (le choix de l’amour, une vérité en soi…), s’ouvrir à de nouveaux horizons, accepter le changement, aimer les autres pour le fait qu’ils soient vivants, respecter la vie sous toutes ces formes, confiance dans le potentiel positif des événements et de la vie,…etc… 

Les causes possibles ayant entrainé un dysfonctionnement :

1) Au niveau physique :
La cigarette, prises de drogues en général (douces ou dures), intoxication par inhalation,…
2) Au niveau psychoemmotionnel :
La perte d’un être cher (séparation, éloignement, deuil,…), le décès d’un proche, la peur de vivre une souffrance morale ou sentimentale souvent déjà vécu dans le passé, ne pas dire la vérité sur ce que l’on est véritablement au fond de soi à ceux que l’on aime, se cacher derrière un masque quand on discute et en général, Le mensonge (les mensonges importants: à la famille, à son ou sa partenaire, etc…), ne pas s’octroyer le droit de vivre (parfois inconsciemment),…
3) Spirituellement :

La croyance extrémiste (religieuse, spirituelle, et sur l’interprétation des événements,…), le manque d’ouverture à d’autres spiritualités, l’hermétisme à ce qui est beau et magique, les blessures de coeur ayant générés des croyances inconscientes ou conscientes sur sa propre vie et celles des autres, l’intellectualisation de l’Amour, ne pas croire à l’amour, …

Troisième Chakra 

Localisation : Plexus solaire Couleur : Jaune
Élément : Feu
Symbole : Lotus à dix pétales
Principe fondamental : réalisation de l’essence, conscience de l’action
Fonctions : Volonté / émotions / pouvoir
Fonction sensorielle : La vue.
Glande endocrine :glande pancréatique
Minéraux : Topaze, citrine, ambre, cristal de quartz
Note de musique : Mi

Parties du corps : Les parties du corps associées avec ce chakra incluent le système musculaire, la peau en tant que système, le plexus solaire, le gros intestin, l’estomac, le foie, la rate, l’appareil digestif. Les yeux également comme  organes de la vue et le visage représentant figurativement le visage qu’on montre au monde.

Exemple : Lorsque nous avons une grande frayeur, on a “les tripes qui se nouent”, ou “la peur au ventre”. Le diaphragme et la respiration se bloquent. Tentez de sentir où se logent vos peurs. Dans le ventre, dans la gorge, dans la poitrine? Pourquoi à votre avis sont-elles localisées à un endroit précis du corps? Anatomiquement, cela ne correspond à rien. Cette localisation témoigne de l’existence d’un chakra, lui-même relié à une glande endocrine. Et oui, ces sensations vous sont familières, même si vous n’aviez pas conscience de leur origine.

Conscience :
Les parties de la conscience associées avec ce chakra incluent les perceptions ayant à voir avec le pouvoir, le contrôle, la liberté, l’aise avec laquelle on est capable d’être soi-même – facilité d’être. C’est le centre de distribution de l’énergie physique et de la digestion. L’activité mentale et le corps mental sont aussi associés avec ce chakra. C’ est le siège de la personnalité ou ego. Son rôle principal consiste à décrypter, purifier, « digérer » et transformer les désirs, les émotions et les instinct des chakras inférieurs en une énergie supérieure afin être utilisé par les Chakras supérieur pour la réalisation consciente de notre vie.

A travers le chakra solaire, nous captons directement les vibrations des gens autour de nous et nous réagissons selon cette qualité vibratoire. Ce chakra est responsable pour une grande part de la qualité de nos relations sociales, nos sympathies et nos antipathies, ainsi que de notre capacité à vivre des relations émotionnelles durables.
Notre état d’âme dépend en grande partie de la quantité de lumière que ce chakra va laisser pénétrer en nous. Si ce chakra est harmonieux, nous nous sentons ouverts, éclairés, joyeux. En cas de blocage, notre humeur est déséquilibrée et sombre.

1) Fonctionnement harmonieux :
Respect pour soi et pour les autres, ouvert, joyeux, détendu, spontané, sensation de paix et d’harmonie intérieure. On s’accepte tel qu’on est tout en étant capable de respecter les sentiments et les qualités d’autrui. Sans complexes, chaleureux, goût pour l’activité physique.

2) Fonctionnement dysharmonieux :
Peut vous pousser à vous ériger en juge, fait de vous un drogué du travail, perfectionniste et amer envers l’autorité. Manque de calme intérieur, difficulté à lâcher prise et à se détendre. Refoulement des sentiments « gênants » et indésirable, conséquence : vos émotions sont bloquées. 

3) Dysfonctionnement :
impression d’être dépressif et sans ressort. manque de confiance, peurs. Partout, vous voyez des obstacles s’opposant à la réalisation de vos souhaits. Les nouvelles expériences vous font peur et vous ne vous sentez pas à la hauteur dans le soi disant combat existentiel.

Ses interférences en cas de dysfonctionnement sont fragilisantes pour

1) Physiquement :
Raideur musculaire, tension nerveuse, troubles de l’estomac, mauvaise digestion, diabète, hypoglycémie, faible vitalité, problèmes hépatique, rate, le haut des intestins, Vésicule, foie

2) Psychoemmotionnel :
le contrôle de soi, la joie, la pérennité dans sa relation avec le quotidien, la capacité à se décider, à faire un choix, les relations équilibrés et respectueuses avec des gens différends de nous et de nos idées sur la vie, la motivation …

3) Spirituellement :
La tolérance, la foi, la capacité à s’engager sur une voie, les choix cohérent, l’apaisement intérieur, prendre du recul sur soi, l’introspection etc…

Les causes possibles ayant entrainé un dysfonctionnement :

1) Au niveau physique :
Une montée d’adrénaline trop forte, un acte physique engendrant une grande peur, la grande vitesse (moto,…), problème hépatique.

2) Au niveau psychoemmotionnel :
Une dispute, une colère forte, rébellion excessives contre quelque chose ou quelqu’un, la peur, une mémoire choquante qui remonte (parfois inconsciemment), combats d’idées liés à une rigidité d’esprit (principes sur la politique, les croyances, religion, etc…), la dualité, tout ce qui touche et met en action ce que l’on appelle “l’égo”, l’angoisse…

3) Spirituellement :

le sentiment d’injustice, les principes sur notre relation à la vie et aux autres, le manque de lâcher prise ou l’obstination, une religion trop envahissante intérieurement, les principes sur ce qui est bien ou mal, la découverte d’une vérité sur nous qui ne correspond pas ce que l’on veut être, le vouloir égoïste, le refus de s’élever spirituellement au profits de nos idées personnelles,…
On retrouve ici le comportement de “la marionnette manipulé par ses dualités” comme un archétype!

Deuxième Chakra Localisation: Le contre de l’abdomen.
Couleur : Orange
Élément : Eau
Symbole : Lotus à 6 pétales
Principe fondamental : Reproduction créatrice de l’Essence
Fonctions : Santé physique et sexuelle
Fonction sensorielle : Le sens du goût, l’appétit.Glandes endocrines : Les gonades ou glande sexuelle régie les formes typiques
du sexe masculin ou féminin et règle également le cycle féminin.
Minéraux : Ambre, opale de feu, jaspe orange, cornaline, cristal de quartz
Note de musique : Ré
Parties du corps : Système de reproduction, le bassin, les organes génitaux,
les reins, la vessie, tout ce qui est liquide comme le sang, la lymphe, le suc
gastrique, le sperme.

Conscience:
Ce chakra est situé juste en dessous du nombril, c’est le centre des émotions, des énergies sexuelles et des forces créatrices. Il régit la sexualité et la conception. Il est la source de vitalité du corps éthérique. Nos rapport avec autrui et notamment avec le sexe opposé sont profondément marqués par le deuxième chakra. L’érotisme fait partie de son champ d’action aussi bien que le lâcher prise de l’égo limité, ou l’expérience d’une unité plus profonde grâce à l’union sexuelle. Ce chakra est aussi associé au corps émotionnel et disposition qu’à la personne de ressentir ses émotions.

1)Fonctionnement harmonieux :
Vous êtes en contact avec vos émotions et vous faites confiance aux autres. Adaptation à la mouvance de la vie et des sentiments. Naturel et ouvert face à autrui et surtout face aux personnes du sexe opposé; Sentiments spontanés et actions créatrices.

2)Fonctionnement dysharmonieux :
L ‘origine d’un fonctionnement dysharmonieux remonte souvent à la puberté. Cela peu entrainer une forme de négation ou de refus de la sexualité ou à l’opposé l’utilisation du sexe comme une drogue. Dans les 2 cas le potentiel créateur est mal orienté et engendre une attitude tendue vis à vis de l’autre sexe. Nature typer-émotive, agressivité, ambition excessive, nature manipulatrice, obsession pour la sexualité.

3)Dysharmonieux : 
Somnolence des émotions ou sentiments d’hypersensibilité, timidité, ressentiment, méfiance, culpabilité, froideur sexuelle. La vie semble triste, ne valant pas la peine d’être vécue.

Ses interférences en cas de dysfonctionnement sont fragilisantes pour : 
1)Physiquement :
Troubles rénaux, vésiculaires, intestinal, problèmes circulatoires, respiration superficielle et irrégulière, énergie faible, perturbations du système nerveux central, migraines et mauvais fonctionnement des organes sexuels (sexes, liquides, glandes, règles…), le système immunitaire.
2)Psychoemmotionnel :
le bien être, la faculté à prendre du plaisir, la créativité, l’énergie artistique, prendre soin de soi, s’apprécier soi même, oser ressentir et vivre ses émotions positives,…
3)Spirituellement : se ressentir un être digne et honorable, le sentiment de propreté intérieur, être positif dans son ressenti de la vie, discerner ce qui est bon ou pas pour nous, à être honnête avec nous même,…
Les causes possibles ayant entrainé un dysfonctionnement :

1)Au niveau physique :
Un acte sexuel non harmonieux, tout ce qui est ressenti comme violent et pénible pour le corps, le manque de sommeil, etc…

2)Au niveau psychoemmotionnel :
Une humiliation, abandon, trahison, rejet, l’injustice, tout cela même si ce n’est pas la réalité et seulement ressenti comme tel, mais aussi la culpabilité, la colère, la dévalorisation de soi que ce soit par un comportement, une attitude, dans la conversation, commettre des actes qui ne sont pas en accord avec notre éthique pour faire plaisir au autres… (La place au sein de la famille et l’éducation est souvent en première ligne) Les problématiques vécus avec la mère! On retrouve souvent le comportement du martyrs qui s’accuse de tout les défauts de la terre et se place au cœur des problèmes même si ce n’est pas le cas…

3)Spirituellement :
Ne pas respecter le sacré en nous (nos valeurs, nos convictions profondes, notre corps, notre sexualité, nos envies d’harmonies, etc…)
Refouler sa féminité (qui n’a rien à voir avec la sexualité) dans sa représentation énergétique : la douceur, la sensibilité, le ressentis, prendre le temps d’apprécier, se trouver beau/belle de l’intérieur…etc…
L’énergie féminine nous permet et nous aide à lâcher prise et à nous ouvrir à de nouvelles expériences, au changement, etc…la refouler pour un homme ou une femme revient aussi à s’ handicaper émotionnellement et entraine le dysfonctionnement… cela revient à s’enfermer soi même intérieurement par des idées fixes, des rigidités et souvent liés au passé…
On retrouve ici le comportement du martyr comme un archétype!

    Premier Chakra

Localisation : Le périnée, le point entre l’anus et les organes sexuels.
Couleur : Rouge
Élément : Terre
Symbole : Lotus à 4 pétales
Principe fondamental : Conscience physique (opposée à la conscience spirituelle du 7 chakra)
Fonction : Survie et prospérité
Fonction sensorielle : L’odorat
Glandes endocrines : les surrénales qui sécrètent l’ adrénaline et la noradrénaline. Les surrénales jouent un drôle dominant dans l’équilibre de la température du corps. Minéraux : Grenat, rubis, corail, jaspe rouge, obsidienne, quartz fumé, cristal de quartz
Note de musique : Do
Parties du corps : Le système lymphatique, le système du squelette (colonne vertébrale, les os, les dents, les ongles ), l’ anus, le rectum, le gros intestin, la prostate chez les hommes, le système éliminatoire la vessie et les reins, les extrémités du bas (jambes, pieds, chevilles, etc..) ainsi que le nez, puisque c’est l’organe  de l’odorat.
Conscience : 
Ce chakra est situé à la base de la colonne vertébrale, il est le siège de la Kundalini, réservoir inépuisable d’énergie. Le premier chakra est le centre de notre circulation énergétique subtile. C’est en même temps le siège de notre inconscient collectif, dont les connaissances stockées en nous sont rendues accessible par ce biais. Pour être équilibré, ce premier chakra doit être contrebalancé par le septième chakra. Les besoins fondamentaux individuel ou collectif de vie et de survie font partie du champ d’action du 1er chakra ainsi que la relation que nous avons avec l’environnement, les plantes, la terre, la nature. Il est relié à la terre qui le nourrit et le soutien. Le 1er chakra est concerné par la sécurité, la survie, la confiance, la relation avec l’argent, la maison, le travail. La capacité d’être “posé”, d’être présent dans l’ici et maintenant. La survie physique est la principale préoccupation de ceux dont l’énergie est centrée au chakra racine. Parvenir à une sécurité matérielle et assurer « la survie de l’espèce » en fondant une famille font bien aussi partie de l’activité du 1er chakra au même titre que la sexualité en tant que fonction corporelle et en tant que moyen de procréation.

1) Fonctionnement harmonieux :
Confiance en soi et en la vie, vitalité physique, stabilité, sentiment de bien-être, sentiment d’être ancré, sentiment d’être centré, sexuellement affectueux et maître de soi-même.

2) Fonctionnement dysharmonieux :
pensée et action focalisé sur la possession et la sécurité matérielle ou autour des plaisirs des sens : bonne cuisine, alcool, sexe etc…Façon d’agir orienté essentiellement vers la satisfaction de ses propres besoins. Manque de lâcher prise. Difficultés à donner ou recevoir, agressivité, dominateur, égotiste, sexuellement inhibé.

3) Dysfonctionnement :
lorsque le chakra racine est bloqué ou fermé: constitution corporelle relativement faible, peu de résistance physique et psychique, insécurité, instabilité, manque de confiance, dépression, volonté déficiente, baisse de l’intérêt pour la sexualité, affaiblissement du sentiment d’ancrage. Personne qui pompe l’énergie des autres.
1) Physiquement :
Problèmes de la colonne vertébrale, la circulation sanguine surtout dans les jambes, les organes reproducteurs en les dissociant de la sexualité, troubles testiculaires, hémorroïdes, la force physique, les réflexes, etc…
2) Psychoemmotionnel : 
L’ancrage (sous entendu la présence au moment présent,…), avoir les pieds sur terre, le sens des réalités, l’acceptation des petits problèmes du quotidien, la confiance en soi, le courage etc..
3) Spirituellement : 
l’ancrage de ce qui est vrai et profond en soi, conscience de la réalité du vécu, l’acceptation de son entourage, de sa vie, de sa condition de vie, de son incarnation, le courage d’être, etc…
Les causes possibles ayant entrainé un dysfonctionnement :

1) Au niveau physique :
Un choc violent (physiquement), un effort trop intense, une grande fatigue physique, etc…

2) Au niveau psychoemmotionnel :
Peur de la mort (en général ou suite à un accident,…), peur de souffrir physiquement, peurs existentielles en général, fuite du quotidien, du moment présent par peur de souffrir intérieurement (liés à des blessures de cœur dans l’enfance…), non acceptation de sa vie, de son quotidien, de son incarnation, de soi, etc…
On retrouve souvent le comportement de la victime qui accuse sa vie de ses tourments.

3) Spirituellement :
Fuites de la réalité en remettant la responsabilité de sa vie et de ses choix entre les mains de ce qui représente Dieu pour nous (ou assimiler à…) à quelqu’un d’autre représentant une autorité pour nous, non acceptation de ses responsabilités et rejet de son libre arbitre par facilité ou peur de souffrir, refus de vivre son énergie spirituelle (ressentie au préalable).On retrouve ici le comportement de la victime comme un archétype!

Lionel.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Maître Saint-Germain et la flamme violette - Espace-coachs
  2. La myrrhe - Un encens pour la méditation

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.