Les différents corps subtils

Parce que pris en pleine conversation sur ésotérisme, j’ai fait une parenthèse sur les corps subtils (et ceux qui me connaissent savent que j’en fais souvent…). Je me suis rendu compte que cette notions des différents corps n’était pas claire pour tout le monde. Je me suis dis qu’écrire un article sur l’anatomie subtile du corps humain pourrait s’avérer utile…

 

Notre anatomie ne se résume pas à un seul corps physique et aux organes qui le composent, voyons ensemble :

Nous allons parler des corps énergétiques :

Les corps énergétiques sont au nombre de 7 et s’emboîte les uns dans les autres, un peu à la manière des poupées russes, le premier étant le corps physique.
Les corps sont les suivants :

  • Le premier corps : le corps Physique.
    Ce corps nous permet d’expérimenter la matière sur Terre. Il est important de s’en occuper car c’est notre véhicule, notre enveloppe humaine…
  • Le deuxième corps : le corps Ethérique. 
    Aussi appelé “corps vital”, il est constitué de ce que l’on appelle l’énergie vitale. Ce dernier vitalise le corps physique. Il reproduit la forme du corps physique en le débordant de quelques centimètres. Il a été mis en évidence par l’effet Kirlian (système par photographie spéciale). Il existe des exercices assez simples pour voir ce corps. Il assure la surveillance du corps physique en l’absence de la conscience.
  • Le troisième corps : le corps Astral.
    Egalement appelé “corps émotionnel” ou corps des désirs. Les émotions et les désirs de l’être se reflètent dans ce corps provoquant des variations de couleurs intenses dans l’aura. C’est dans le corps émotionnel que sont stockés nos peurs et nos angoisses. C’est aussi grâce à ce corps que nous nous déplaçons dans nos rêves.
  • Le quatrième corps : le corps Mental.
    Il s’agit du corps mental qui est le siège du raisonnement, de nos pensées, de l’imagination. On va trouver au niveau de ce corps les formes pensées, les obsessions et les troubles du conscient et de l’inconscient (pensées, raisonnements, peurs…).
  • Le cinquième corps : le corps Causal.
    Ce corps persiste au travers de nombreuses incarnations. Il est le réceptacle de toutes les expériences vécues au cours des nos vies antérieures. Le corps causal est le corps de l’âme. Son rayonnement n’est visible que si l’humain a réalisé le niveau de maîtrise de la causalité de son existence, c’est-à-dire le contrôle des enchaînements de cause à effet, que les hindous appellent le karma.
  • Le sixième corps : le corps Bouddhique.
    Le corps Bouddhique est le corps de la connaissance, il est la synthèse de tout les autres corps subtils. Rares sont les personnes y ayant accès.Le corps Bouddhique est le corps de la connaissance, il est la synthèse de tout les autres corps subtils. Rares sont les personnes y ayant accès.
  • Le septième corps : le corps Divin.
    Appelé aussi  « corps Atmique » ou « la Monade ». C’est l’intégration avec Dieu, le Savoir. Une fois atteint ce plan ultime, nous sommes en mesure de nous dégager du cycle des réincarnations et réintégrer la conscience de DIEU.

 

Maintenant que nous avons parcourus les différents corps, essayons de comprendre…

Plus nous nous approchons du corps physique, plus la vibration va être dense. Lorsque l’on s’éloigne du plan de la matière, les corps seront de plus en plus difficiles à percevoir. C’est généralement pour cette raison que l’on parvient à travailler dans l’éther, voire dans l’astral mais qu’il est très difficile de toucher les autres corps.
Nous nous centrerons donc sur les 4 premiers corps.

Le corps physique – le corps des expériences.
Il s’agit de votre véhicule d’incarnation. Il va nous permettre d’expérimenter le monde de la matière. A travers lui, nous allons pouvoir vivre (ou pas) une foule d’expériences destinées à nous faire évoluer. Il représente la vibration la plus dense, celle de la matière. Ce corps correspond à votre structure organique et vos systèmes biologiques.

Le corps éthérique – Le corps de la vie.
C’est le 1er corps constitué de matière subtile et le plus proche du corps physique. Il est semi- matériel. Il englobe, pénètre et déborde du corps physique à une distance moyenne de 15 à 20 cm. Il épouse fidèlement la forme du corps et réagit sans cesse à son environnement. Il se contracte par exemple lorsque vous entrez dans un lieu qui ne vous correspond pas ou se dilate lorsque vous êtes « bien » dans un lieu ou une situation.
C’est le corps éthérique qui anime le corps physique. Sans lui le corps serait sans vie. Il assure l’activité des fonctions vitales et les échanges énergétiques au niveau des différents corps subtils. C’est dans ce corps subtil que se trouvent entre autre les chakras qui captent les énergies cosmotelluriques et les redistribuent dans tous les corps. Le corps éthérique est le double du corps physique. On y retrouve donc l’ensemble des organes, des os,… mais au niveau de l’éther. Il s’agit d’une banque de données de ce que notre corps physique a subi ou vit (fractures, chocs physiques, dégradations d’un organe,…). Il est aussi un formidable baromètre de notre état de santé : son apparence, sa texture, sa distance avec le corps physique va refléter l’état de santé général du corps physique.

Le corps émotionnel ou astral.
Ce 3ème corps, distant généralement de 40 à 50 cm du corps physique sera le dernier que nous pourrons peut-être percevoir car sa vibration devient moins dense, moins perceptible. C’est le siège de nos états émotionnels présents et passés. On y retrouve en effet l’ensemble des noyaux émotionnels qui se sont formés au cours de notre vie. Il contient donc toutes nos émotions, désirs, passions, humeurs, joies et peines. On peut aussi y retrouver des aspects karmique qui peuvent être la source de comportements, de sentiments issus d’autres vies.

Le corps mental.
Il est le siège de l’intellect, de toutes nos pensées, de notre conscience primaire. Son état dépend de la qualité de ces dernières et de notre évolution spirituelle. Il forme notre personnalité. Le corps mental est divisé en 2 parties distinctes :

  1. Le corps mental inférieur (en relation avec le corps astral) permet le raisonnement par le biais de la logique, il fait appel à la personnalité, à l’ego et est influencé par son savoir, ses acquis et ses émotions.
  2. Le corps mental supérieur (en relation avec le corps causal) qui permet l’accès à son intuition, aux idées innées et créatives.

Ce qui est intéressant de noter au niveau des 4 premiers corps, c’est qu’ils sont, chacun, des banques de données de ce que nous avons vécu au niveau : Physique, Émotionnel, Mental.

 

Merci à Emmanuelle de m’avoir inspiré à l’écriture de cet article 🙂  

 

Envie d ‘en savoir plus … un article sur les Chakras en un clic ici !

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.