“Tout est dit” ou quand nos paroles en disent long…

J’ai envie de vous écrire cet article aujourd’hui afin de vous aider à ouvrir les yeux sur l’importance des mots et manières de nous exprimer que nous utilisons au quotidien.

Mon but est de vous conscientiser sur leur impact sur vous et également sur la manière dont vos messages sont perçus par vos interlocuteurs.

Nous avons tous certaines habitudes de langage, une certaine manière de construire nos phrases, certaines expressions qui peuvent vraiment faire passer un message opposé à celui que nous voulons.

On oublie la négation

Cette réflexion a commencé chez moi suite à de nombreuses lectures au sujet de la parentalité positive.

L’esprit des jeunes enfants étant encore immature, l’information “brute” leur parvient.

C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser uniquement des affirmations positives :

  • Marche” au lieux de “ne cours pas
  • calme toi” au lieu de “arrête de bouger
  • dis le doucement” au lieu de “arrête de crier

Facilitons nos échanges, la transmission de nos messages, en parlant le plus possible avec des affirmations positives.

Un exemple assez parlant : si je vous dis :  “Ne pensez pas à un marteau rouge“. A quoi pensez-vous, là tout de suite ?

Si je vous avais dit “Pensez à un marteau rouge“, le résultat aurait été le même, non ?

C’est bien la preuve de la manière dont notre cerveau traite les informations entrantes – même à l’âge adulte – et qu’il est primordial qu’elles soient claires, correctes et précises.

Bannissez le “mais” de votre lexique

C’est une vrai “tic de langage” que de rajouter un “mais” à la plupart de nos phrases.

Ayez toujours à l’esprit qu’il annule la phrase qui le précède.

“J’arrive mais je dois d’abord terminer un travail” : j’annule l’action d’arriver, car je suis occupé à autre chose.

“Je t’aime mais je n’accepte plus ton comportement” : j’annule l’amour, ou je le conditionne à un changement.

“C’est une bonne idée mais les risques sont importants” : j’annule le fait que l’idée soit bonne du fait qu’il y a des risques.

“Oui mais non” : c’est le plus parlant : c’est NON et pas OUI

Des dizaines d’exemples de la sorte peuvent être listés.

Remplacez maintenant le “mais” par “et”, ca va tout changer.

Au début l’exercice vous paraitra difficile, vos phrases vous sembleront peut être moins naturelles et c’est normal car il s’agit d’une véritable habitude de langage.

Vous constaterez toutefois rapidement que vos messages sont mieux perçus et son plus clairs pour vos interlocuteurs.

Exprimer la gratitude avec précision

Lorsque vous remerciez quelqu’un, ce sentiment de gratitude (chez vous et chez lui) sera amplifié lorsque vous détaillez, précisez et spécifiez :

“Merci pour  ta gentillesse”, “Merci de m’avoir écouté”, …

Vous découvrirez rapidement les effets positifs de ces quelques mots rajoutés après vos “merci” 😉

Quelques expressions courantes qui méritent notre attention

“Passe une bonne journée”. Pourquoi la journée doit-elle passer, linéaire comme des rails de train ? Et si nous la vivions?

“Désolée d’être en retard”. Remercions plutôt pour la patience de notre hôte

“On a toujours fait comme ca”. Remettez en question, sortez de votre zone de confort, expérimentez !

… et vous ? Quelles sont les expressions toutes faites qui polluent vos conversations ? Partagez les nous en commentaires !

Je vous souhaite à vous, cher lecteur(trice), de vivre une excellente journée, et peut être à bientôt chez Espace-coachs.

Cet article vous a plu ? Découvrez notre formation en PNL.

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.