La confiance en soi : tout un programme

Qui sur cette Terre peut se venter d’avoir 100% confiance en lui/elle ?

Et vous ?

Si je vous demandais là, maintenant, votre niveau de confiance en vous, dans un domaine particulier (travail / amour / amitié/…) ou de manière générale?

Faites-vous vraiment cette réflexion : “quelle note sur 10 puis-je aujourd’hui donner à mon niveau de confiance en moi?

Il faut savoir que naturellement (cela vient de notre éducation judéo-chrétienne pour la plupart d’entre nous), nous avons tendance à nous dévaloriser.

Nous nous percevons inférieurs à notre potentiel.

A l’exception de certains cas très isolés, qui sont des personnes qui ont une inébranlable confiance en eux.

A vrai dire, ces personnes ne sont pas vraiment des exemples (pensez à un certain Président US controversé à la chevelure blonde ;-))

Tout est une histoire de perception

Nous pensons de manière binaire : il y a ceux qui ont confiance en eux, et ceux qui n’ont pas confiance en eux.

Or, la note que vous avez mise ci-dessus n’était certainement pas 0 ou 10.

Nous avons aussi cette tendance à l’autocritique +++, à nous remettre continuellement en question.

L’autocritique positive est très constructive, car elle permet de se poser les bonnes questions :

  • quoi améliorer ?
  • quoi changer ?
  • quoi conserver ?

Nous sommes généralement plutôt dans l’auto-jugement qui, lui, est beaucoup moins sain.

Cette approche est souvent dévalorisante à souhait…

Et le regard des autres dans tout cela ?

Il est normal et humain de se préoccuper du regard de nos proches/entourage.

Cela devient problématique lorsque cette préoccupation se transforme en obsession.

Bonne nouvelle : il faut savoir qu’en réalité, les autres nous jugent beaucoup moins qu’on ne le pense !

Et comme dit ci-dessus, les autres nous jugent beaucoup moins durement qu’ils ne se jugent eux-mêmes !

Cela ressort de nombreux travaux scientifiques.

La peur résultant de la mauvaise représentation de ce jugement peut être bloquante.

Rappelez vous que 9/10ème des gens vont agir suivant ce qui est indiqué ci-dessus.

Respirez et vivez pour vous.

Si vous recevez des critiques, prenez les au sérieux, mais pas personnellement.

Sortez de votre zone d’échappement

On entend souvent parler (de manière péjorative) de la zone de confort.

Tant qu’elle ne nous emprisonne pas, en quoi serait elle si néfaste à notre développement?

Ce à quoi il faut faire attention, c’est à la zone de fuite, ou zone d’échappement/recul.

Vous pouvez détecter que vous y êtes si vous vous inventez des excuses pour ne pas passer à l’action.

Alors jetez vous à l’eau.

Rien de remplace le passage à l’action et les interactions ! 

 

A vous !

Prenez maintenant un moment, pour imaginer que vous êtes capables de réaliser vos rêves et projets.

Soyez confiant(e) en vous et vos projets pour ensuite pouvoir passer à l’action.

Bonne nouvelle :

Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le réaliser

(W. Disney)

 

 

La confiance en soi est un chantier, d’une vie entière parfois.

Nous sommes tous concernés. Soit nous progressons, soit nous n’essayons pas par peur d’échouer.

Que choisirez-vous ?

 

Dans un prochain article, nous vous partageons nos

!

Julie, pour Espace-coachs

Débloquez Votre Potentiel En Réveillant Votre Pouvoir Intérieur

X